Chauffage

Chaudières

Smart control panel household gas boiler closeup 3d

Chaudière gaz

La chaudière gaz permet de réduire votre consommation de gaz jusqu’à 25% et ce pour un prix très raisonnable et dispose de plusieurs avantages :

  • Un prix très abordable : l’entrée de gamme des chaudières gaz à condensation ne coûte en moyenne que 30% de plus qu’une chaudière gaz classique.
  • Des aides qui réduisent considérablement l’investissement : crédit d’impôt à 30% et Prime Energie
  • Un rendement jusqu’à 110%

Chaudière fioul

La chaudière fioul à condensation s’adapte à toute maison équipée d’un système de chauffage central. Grace à une technologie performante, cette solution permet de se chauffer efficacement tout en réduisant sa consommation énergétique.

Chaudière à granulé bois

Le bois est l’énergie de chauffage la moins chère du marché : elle assure donc un chauffage très peu coûteux. Le fonctionnement global d’une chaudière à granulés est similaire à celui d’une chaudière fioul. Effectivement, pour produire de la chaleur, la chaudière brûle un combustible, ici le granulé de bois. La chaleur est ensuite distribuée dans le logement par le circuit de chauffage central. Il est également possible d’y relier un ballon d’eau chaude afin de produire de l’eau chaude sanitaire.

Chaudière hybride / Pompe à chaleur AIR/EAU, Gaz

L’association de deux énergies, le gaz et l’électricité permet de privilégier une énergie selon les conditions préférentielles, ou selon la température extérieure. La chaudière hybride est la future génération de générateurs de chaleur rendant obsolètes les chaudières gaz à condensation.

Ces appareils permettent de tirer parti de deux générateurs de chaleurs différents en vue de produire de l’eau chaude pour le chauffage et de l’eau chaude sanitaire.

Chauffez votre maison grâce à la chaleur de la Terre 

La pompe à chaleur géothermique assure le chauffage et la production d’eau chaude sanitaire d’un logement. Le fonctionnement  de cette pompe à chaleur est ingénieux : des capteurs enfouis dans le sol captent la chaleur de la Terre. Celle-ci est ensuite diffusée dans le logement par les émetteurs de chaleur (plancher chauffant ou radiateurs) grâce un circuit de chauffage ou d’eau chaude. 

Les différents captages d’une pompe à chaleur géothermique 

La pompe à chaleur géothermique peut fonctionner avec différents types de capteurs. Chacun nécessite une installation différente et permet à la pompe à chaleur d’équiper la plupart des maisons. Trois types de captages sont actuellement utilisés : 

  • Le captage horizontal au sol qui est la solution la plus utilisée en France car elle ne nécessite pas d’importants travaux. Les capteurs sont enterrés à une profondeur allant de 0.6 à 1,20m et recouvrent une grande surface de terrain. Le réseau doit au moins être égal à 1.5 fois la surface à chauffer. 
  • Le captage vertical au sol qui est conseillé  pour les petits terrains. Les capteurs sont enfouis à une profondeur allant jusqu’à 100 m. Ce type d’installation est très efficace car les sondes sont moins sensibles aux changements de température du fait de la profondeur. Le coût d’une pompe à chaleur équipée de capteurs verticaux est plus important car les travaux sont plus conséquents. 
  • Le captage vertical sur nappe phréatique qui est conseillé si votre maison est située au-dessus d’une nappe. Ce système de captage est très performant car la température de l’eau d’une nappe phréatique est toujours compris en 8 et 12°C. 

Pompe à chaleur géothermique

56007362

La pompe à chaleur géothermique utilise l’énergie gratuite de la Terre pour assurer un chauffage et une production d’eau chaude efficaces et économes.

Chauffez votre maison grâce à la chaleur de la Terre

La pompe à chaleur géothermique assure le chauffage et la production d’eau chaude sanitaire d’un logement grâce un fonctionnement ingénieux : des capteurs enfouis dans le sol captent la chaleur de la Terre. Celle-ci est ensuite diffusée dans le logement par les émetteurs de chaleur (plancher chauffant ou radiateurs) grâce à un circuit de chauffage ou d’eau chaude.

Solaire

AdobeStock_142617853

Le chauffe-eau solaire est un système de production d’eau chaude performant et économique. Il utilise, en effet, le rayonnement du soleil : une énergie gratuite. Ainsi, vous pouvez réduire votre facture d’eau chaude jusqu’à 75 %. Ces économies permettent d’amortir assez rapidement le prix du chauffe-eau solaire qui varie entre 5.000 € et 7.000 €.

Un chauffe-eau solaire individuel fonctionne grâce à l’énergie récupérée par les panneaux solaires. L’énergie captée est absorbée par un fluide caloporteur qui restitue la chaleur dans le ballon d’eau chaude. Le ballon stocke l’eau chaude pour la restituer en fonction de l’utilisation. Le chauffe-eau solaire permet ainsi de couvrir au minimum 50 % des besoins en eau chaude sanitaire de la maison, tout en réduisant au moins d’autant la facture.

Système solaire combiné

Vous connaissez le chauffe-eau solaire (CESI), mais avez-vous déjà entendu parler du système solaire combiné (SSC) ? En plus de produire votre eau chaude sanitaire (ECS), ce système vous permettra également de chauffer votre habitation et tout cela grâce à une énergie verte, gratuite et inépuisable : le soleil.

Un système 2-en-l aussi pratique que facile à installer

Que vous disposiez déjà ou non de systèmes de chauffage et de production d’eau chaude sanitaire, l’installation d’un système solaire combiné n’en sera pas plus complexe. La seule contrainte est de pouvoir disposer d’un circuit de chauffage central. Une fois ce critère vérifié, il suffit de faire appel à nos chargés d’affaire pour assurer une installation de qualité.

Galerie photo

Nous contacter

Raison :
Photos :
Type d'installation :
Type de service :
Région :

(1) En communiquant mes informations, je consens à être recontacté par voie électronique ou téléphonique par ETS Falières et j’accepte que ces informations soient exploitées dans le cadre de ma demande et de la relation commerciale qui peut en découler. Je pourrai faire modifier ou supprimer mes informations sur simple demande. En savoir plus.