Ventilation

Fotolia_26934803_Subscription_XL

La VMC hygroréglable

Le bon renouvellement de l’air intérieur est indispensable pour offrir des conditions de vie saine dans un logement. Un système de ventilation limite l’apparition de bactéries et permet de contrôler le taux d’humidité ambiant. Découvrez les caractéristiques de la VMC hygroréglable, une solution de ventilation à la fois économique et performante.

Fonctionnement et composants d’une VMC

VMC, ou Ventilation Mécanique Contrôlée, est un équipement de ventilation. La ventilation d’un logement est obligatoire dans toutes les habitations construites après 1982, d’autant plus si elles comportent une chaudière ou un appareil de chauffage à combustion. Contrairement aux systèmes plus anciens non mécaniques, la VMC, motorisée, assure un débit d’air permanent et constant. Il existe plusieurs types de VMC, à simple ou double flux.

Une ventilation à simple flux extrait l’air des pièces humides grâce à un ventilateur, souvent situé en hauteur. Il limite ainsi le risque de mauvaises odeurs et assainit la pièce. La pièce, mise en dépression par cette aspiration, se renouvellera en air extérieur sain grâce aux aérations présentes sur les ouvertures des pièces sèches.

Une ventilation à double flux fonctionne sur le même principe, mais un deuxième circuit mécanisé se charge d’introduire de l’air neuf à l’intérieur de l’habitation. La particularité de la VMC double flux est la récupération des calories de l’air vicié pour préchauffer l’air neuf.

Les différents types de VMC hygroréglables

VMC hygroréglable est un système de ventilation simple flux qui prend en compte le taux d’humidité relative de la pièce pour contrôler la ventilation. Elle est plus perfectionnée qu’une ventilation auto réglable, activée manuellement par l’utilisateur. Elle peut être à simple ou à double flux :

  • La VMC simple flux hygro A : le débit des bouches d’évacuation est automatisé, se réglant en fonction du taux d’humidité ambiant grâce à des capteurs.
  • La VMC simple flux hygro B : en plus des bouches d’évacuation, les entrées d’air sont également modulables en fonction de l’humidité, ce qui la rend plus performante.
  • La VMC hygroréglable à double flux : un échangeur thermique récupère les calories de l’air vicié pour chauffer l’air entrant, et elle se règle automatiquement en fonction de l’hygrométrie.

Nous contacter

Raison :
Photos :
Type d'installation :
Type de service :
Région :

(1) En communiquant mes informations, je consens à être recontacté par voie électronique ou téléphonique par ETS Falières et j’accepte que ces informations soient exploitées dans le cadre de ma demande et de la relation commerciale qui peut en découler. Je pourrai faire modifier ou supprimer mes informations sur simple demande. En savoir plus.